En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.

Le blog d'Escapade 34 : un échantillon de nos sorties ...

jeudi, 14 juillet 2016 14:10

Le Mercantour et sa vallée des merveilles

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Nous sommes partis pour 4 jours itinérants dans le  massif du Mercantour, certains en  bivouac d’autres en refuges.

Itinéraire où nous avons eu toutes les saisons. La première demi-journée s’est faite dans un joli vallon ensoleillé qui nous amène au pied du refuge de Nice, pour notre première nuit. Nuit où la neige s’est invitée et avons eu 10 cm au réveil. Heureusement pour nous le soleil, au réveil, était de la partie,  mais pas très chaud. Certains qui bivouaquaient, ont du passer la nuit au refuge, leur tente n’ayant pas résisté au poids de la neige.

La 2ème journée de rando, nous l’avons commencée dans la neige avec une certaine appréhension pour passer le col  » la Baïsse du Basto » à 2693 m. La neige étant souple nous l’avons passé sans problème avec une belle surprise à l’arrivée, vue sur la grande bleue. Après la pause de midi nous amorçons la descente, où les chamois nous ont accompagnés, pour nous acheminer vers notre 2ème bivouac, au Refuge de Valmasque.

3ème  jour : après une matinée très  fraîche en direction du col de Valmasque, où une fois passé,   nous fait basculer dans la vallée des Merveilles avec ses gravures rupestres. Arrivés au refuge des Merveilles nous avons pris un guide qui pendant 3 heures nous a transportés dans une autre civilisation.

4ème jour : Nous quittons cette vallée par le col de Pas de Trem en passant par de nombreux lacs, et bien sur nos amis les chamois qui nous accompagnent. La descente sera la seule difficulté de notre itinéraire car nous passons par de gros blocs de pierre et pas facile de s’y retrouver. Pour cette dernière journée la chaleur était de retour.

Après 4 jours passés en moyenne montagne où ces superbes paysages vous font tout oublier, quand nous avons repris la route notre tête était restée encore dans les montagnes,  mais malheureusement pour nous, nous sommes vite redescendus sur terre, et cela a été la consternation pour tout le groupe quand nous avons appris les nouvelles de ce dramatique 14 juillet 2016 à Nice.

 

Lu 377 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.